Hommage aux Mineurs

schéma de lampe ARRAS

schéma de lampe ARRAS
schéma de lampe ARRAS




Commentaires

  • andredemarles Site web/blog
    andredemarles · 14 juin 2010

    Ces lampes étaient largement usitées dans le Nord Pas de Calais de 1918 à 1930.
    Elles furent agréées par la Commission Française du Grisou en 1918.
    Elles étaient d'une sureté remarquable à tel point qu'il était impossible de les démonter au fond, il fallait une force de 9 kilos pour décoller le verrou vertical actionné sous la demi lune par un puissant ressort.
    Seule une machine électromagnétique à la lampisterie pouvait le faire.
    Gros inconvénient: son poids, elle pesait plus de 2 kilos; elle fut remplacée par le modèle C, CF en l'occurrence.
    La Compagnie des mines de Courrières fit construire un modèle spécifique avec un pot en laiton et dépourvu de rallumeur.
    L'emplacement de ce dernier sur la rave était obstrué par une plaque de laiton brasée.
    Les mines de cette Compagnie étaient très grisouteuses et très poussièreuses; la catastrophe de mars 1906 qui fit 1099 victimes a fait quintupler les conditions de sécurité des lampes au fond..